Référence :1285

Les deux fous, histoire du temps de François Ier, 1524, précédée d’un essai historique sur les fous des rois de France par Paul L. Jacob, bibliophile.

LACROIX, Paul - [Bibliophile Jacob].

— Paris : Martinon (impr. Hennuyer et Turpin), 1845. Grand in-8, 262 x 165 : (4 ff.), xxxv - 209 pp., (1 f.), 12 planches. — Demi-basane chocolat à coins, dos lisse orné de filets dorés, tranches mouchetées (reliure de l’époque).

Seconde édition illustrée de ce roman historique de Paul Lacroix (1806-1884) connu également sous le pseudonyme du Bibliophile Jacob, paru pour la première fois en 1830, consacré aux fous des rois de France et qui commence ainsi : « On peut dire, sans crainte d’erreur, que les fous d’office ont existé en même temps que les rois. » L’édition est illlustrée de 12 planches gravées sur acier par Ferdinand et Mauduit d’après Napoléon Thomas, mettant notamment en scène quelques monarques et leurs fous. Elles demeurent, malgré les rousseurs marginales, d’une grande fraîcheur et d’une belle qualité. Ce sont les mêmes gravures qui illustraient l’édition de 1837.Dans un article cité par Champfleury dans Les vignettes romantiques, Honoré de Balzac écrivait à propos des Deux fous, balançant entre admiration et sarcasme : « Lire ce livre, c’est vivre dans le XVIe siècle, et nous le comparerions au cabinet de Curtius dont, par un coup de baguette, les figures auraient reçu, pour un jour, la vie et le mouvement. En effet, cette composition tient de la peinture, du drame et de la magie. C’est un sièclorama. On regrette bien vivement que le temps prodigieux réclamé pour ces sortes de compositions les rende si rares. Enfin, m’est advis (sic) que Sa Majesté Charles X devrait donner quelques fonds à notre ami P. L. Jacob pour élever, fonder, administrer, diriger une manufacture royale de mosaïque historico-littéraire » (Vignettes Romantiques, page 137).Intéressant exemplaire enrichi d’un envoi autographe de l’auteur : « À Madame Picard, hommage respectueux de l’auteur. P. Lacroix »Quelques rousseurs éparses, déchirures page 195 sans manque et sans atteinte au texte. Épidermures à la reliure.Bibliographie : Vicaire IV, 814. - Champfleury, Vignettes Romantiques, page 137.

250.00 €